Investissement : est-ce la bonne période pour acheter ?

Publié le : 02 novembre 20213 mins de lecture

Cependant, différents paramètres vous permettent d’estimer le moment de votre bon achat immobilier : prix du bien, taux d’intérêt du crédit immobilier, prévisions météo, situation personnelle, situation professionnelle, etc. Alors, quand faut-il acheter un bien ? Essayons donc de trouver cela ensemble.

Quand investir ? Choses à considérer

Pour définir le bénéfice d’acquisition d’une maison, vous devez prendre en considération l’état de votre situation, de vos projets particulier et professionnels. En effet, ces éléments sont propres à chacun et aux indépendants de l’état du bien. Ensuite, vous devez tenir compte de la situation du marché : le niveau des prix de l’immobilier, les taux hypothécaires actuels, le coût de location d’un bien immobilier équivalent, divers prêts bonifiés pour vous aider à acheter, etc. Ce sont toutes des données importantes pour faire le meilleur choix. Vous pouvez commencer par comparer un achat ou une location. En fait, la location est gagnante beaucoup plus souvent que vous ne le pensez. Cela est particulièrement vrai si vous êtes toujours au sommet de la bulle immobilière.

Prévision à court, moyen et long terme

Le prix d’achat du bien est important et donne au propriétaire une souplesse et une liberté de mouvement par rapport au locataire. Dans notre société actuelle, la relocalisation est de plus en plus recommandée, qu’il s’agisse de surveiller le marché du travail, de mettre en œuvre des projets personnels, etc.

Quelle que soit la situation du marché immobilier, il est généralement nécessaire de rester longtemps dans votre résidence principale avant de vous commencer à gagner des dépenses associées au même bien locatif. Les prix étant encore très élevés, ce nombre dépasse largement sept à huit ans aujourd’hui. Il faut donc penser à prévoir ce que vous ferez à deux, cinq ans ou plus avant de faire des calculs financiers.

Prix de l’immobilier ou taux de crédit

Un taux d’intérêt bas ne garantit pas nécessairement des coûts de financement inférieurs pour un projet immobilier. Cela est dû au fait que le taux d’intérêt hypothécaire n’a qu’un faible effet sur le coût total de l’achat. En fait, des prévisions à moyen terme et en fonction de votre situation personnelle déterminent la période où l’achat vous est le plus favorable, seuls des critères financiers sont pris en compte, avec un seul effet très limité sur la situation personnelle.

Avant d’investir dans l’immobilier, vous devez rechercher vos revenus locatifs et essayer d’évaluer si vous êtes susceptible de réaliser une plus-value significative à partir de la mi-octobre pour sortir de leur morosité au printemps.

Plan du site